Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
4 avril 2016 1 04 /04 /avril /2016 16:39
rencontre au CSP de Soul el Tenine et à Aokas le 08 avril à 14h30 et le 09 avril à Aokas !

rencontre au CSP de Soul el Tenine et à Aokas le 08 avril à 14h30 et le 09 avril à Aokas !

Repost 0
Published by AOUADENE
commenter cet article
4 avril 2016 1 04 /04 /avril /2016 16:37
présentation de la prière de l'absent !

présentation de la prière de l'absent !

Repost 0
Published by AOUADENE
commenter cet article
28 mars 2016 1 28 /03 /mars /2016 07:28
Médiathèque Gardanne : Hamouche ZERROUKI

Le Samedi 2 Avril 2016 , je recevrai et présenterai un écrivain - Poète Hamouche ZERROUKI pour son livre " LA PRIERE DE L'ABSENT "

Repost 0
Published by AOUADENE
commenter cet article
19 février 2016 5 19 /02 /février /2016 16:49
MAGHREB DES LIVRES - PARIS 2016

Un Maghreb des Livres à la Mairie de Paris avec de belles et riches rencontres , en compagnie de Marie Virolle, Laurent Doucet, Dominique Leboucher, Leila Sebbar, Sylvie Voisin, Rachid Oulebsir, Mounsi , Farid Mammeri, Claudine Chaulet-Achour et bien d'autres .....

Repost 0
Published by AOUADENE
commenter cet article
5 février 2016 5 05 /02 /février /2016 18:50

Écrit par La rédaction

La revue ALGÉRIE LITTÉRATURE / ACTION et les éditions MARSA seront présentes au Maghreb des Livres les samedi 13 et dimanche 14 février 2016 dans les Salons de l’Hôtel de Ville de Paris. Le stand est situé à l’espace « Revues » (à côté de la restauration). Un programme de signatures y est prévu, ainsi que l’expositionde deux toiles originales de Farid MAMMERI.

Signatures sur notre stand :

  • Dimanche après midi :

Leïla SEBBAR et Dominique LE BOUCHER pour leur ouvrage Traversières sur la vie et l’œuvre de Leïla SEBBAR.

  • Samedi et dimanche :

Farid MAMMERI pour le numéro spécial d’Algérie Littérature / Action qui lui est consacré (poèmes et peintures).

  • Samedi et dimanche :

Rénia AOUADENE, pour la réédition de son roman Nedjma et Guillaume, et pour son nouveau roman Un Maure dans la Sierra.

Nous hébergerons aussi un invité de marque : le poète Laurent DOUCET, pour son recueil Au Sud de l’Occident.

Et n’oubliez pas le n° spécial LIBERTE(S) auquel ont contribué par des textes originaux et inédits des plumes prestigieuses : Boualem SANSAL, Malek CHEBEL, Mohand FELLAG, Djilali BENCHEIKH, Aziz CHOUAKI, Fadéla M’RABET, et bien d’autres…, et les dessinateurs GYPS, DAHMANI, Halim MAHMOUDI et d’autres confrères, qui passeront nous voir et vous voir…

Venez nombreux !

Repost 0
Published by AOUADENE
commenter cet article
31 décembre 2015 4 31 /12 /décembre /2015 08:28
Université de Bejaia - Université Populaire

Université de Bejaia - Université Populaire

Repost 0
Published by AOUADENE
commenter cet article
26 décembre 2015 6 26 /12 /décembre /2015 12:16

LA LOI DE L'INFAMIE ( Projet de DECHEANCE DE LA NATIONALITE)
Mr le Président
Vous avez donc décidé de maintenir votre projet de déchéance de la nationalité pour les bi-nationaux. Jusqu’alors nous ne savions pas que la France pétainiste avait laissé chez vous des stigmates d’un passé que nous pensions révolu.
Nous ne savions pas que votre gouvernance devait s’abreuver des propositions nauséabondes du Front national.
Nous ne savions pas que la droite sarkozyenne allait déteindre sur vos années de règne. Oui finalement nous ne savons pas comment caractériser vos années de pouvoir car vous avez trahi tout un peuple qui en votant pour vous, rêvait d’une société plus juste et surtout équitable pour ces jeunes de banlieue qui n’ont de cesse de crier leur désespoir, grugé par un pouvoir qui de gauche n’a ni les couleurs ni les odeurs. Je pense aux relents d’une France collabo qui dénonçait les juifs et participait à leur embarquement dans des wagons plombés.
Aucune loi de la République ne peut légalement accorder une double peine à une partie de la population sous prétexte que leurs parents viennent d’un ailleurs. Si nous comprenons bien la double peine est synonyme de ségrégation ethnique ou religieuse.
Alors pensez-vous Mr le Président que les pays d’origine seraient d’accord pour accueillir des terroristes ou supposés terroristes expulsés par vos services ? votre loi en ferait donc des apatrides..
L’Algérie ne vous a-t-elle pas donné le ton en refusant d’accueillir sur son sol les corps de ces jeunes terroristes ?
Allons…Nous ne sommes pas dupes Messieurs les politiciens, l’histoire ne gardera de vous que l’image d’un copycat et il est certain que vos lois terniront à jamais l’image d’une France qui se voulait patrie des droits de l’homme .
Aujourd’hui l’Espagne vient de donner un coup des semonce au bi-partisme . les espagnols ont dit non aux arrangements entre amis ( PP et PSOE ), vous devriez vous en inspirer sinon vous conduirez ce pays au marasme dans lequel nous sombrerons tous parce que divisés par la loi de la Déchéance.

Repost 0
Published by AOUADENE
commenter cet article
8 décembre 2015 2 08 /12 /décembre /2015 10:08
Photographie prise par Philippe Duc Goninaz
Photographie prise par Philippe Duc Goninaz

Photographie prise par Philippe Duc Goninaz

Repost 0
Published by AOUADENE
commenter cet article
8 décembre 2015 2 08 /12 /décembre /2015 10:04

Participation à l'anthologie poétique n°75 publié par l'association Terpsichore

Repost 0
Published by AOUADENE
commenter cet article
5 novembre 2015 4 05 /11 /novembre /2015 16:05

« Abolies les frontières du temps, mais aussi abolie la séparation antagonique entre le masculin et le féminin, pour laisser place à une collaboration éclairée où dialogue le meilleur ! Comme dans l’utopie évoquée au cœur d’un passage du roman de Rénia Aouadène, Nedjma et Guillaume, lu par les comédiennes et comédiens des Singuliers associés au cours de la table ronde Ecritures féminines de la diversité :
« … imaginez les relations humaines sans dominant, sans dominée… ». (J’entends la voix des comédiens… En polyphonies, en respons, en murmures, en canons, en bruissements, en cris, ils
portèrent à l’incandescence les textes des auteures présentes durant toute la semaine, ainsi que ceux de l’hommage à Assia Djebar en ouverture.) Au cours de cette table ronde si sensible où les écrivaines livrèrent le plus intime de leurs parcours migratoires et de leur création, Rénia, notre reina andalouse, ardente polygraphe marseillaise à l’accent kabyle (ou l’inverse), nous ouvrit les portes de son enfance. A Marseille où toutes les communautés d’immigrés se mêlaient et s’entraidaient, elle nous fit rencontrer sa grand-mère adoptive, une Sarde chrétienne qui devint une mère pour sa jeune maman musulmane, veuve de la guerre d’Algérie.
« Cette écrivaine me fait penser à des personnages tout
droit sortis de l'univers d’Almodovar » (Karim T
.)
Ce fut l’une des diverses occasions d’échanges intenses qui émaillèrent la semaine des Citoyennes de la diversité :
« Cette possibilité, devenue rare aujourd'hui, qui nous a été offerte de nous retrouver, de partager des moments forts d'amitié, de convivialité quels que soient nos parcours de vie, nos origines sociales, ethniques, culturelles, etc. » (Jean-François Capéran, président de l’association Cultures Maghreb Limousin)
C’est encore le cœur sur la main et des braises dans les yeux que Rénia enflamma le Café Littéraire de son long poème épique : Harraga, sur les pas et les drames des migrants.
Car une Citoyenne est aussi un être engagé dans les grandes causes de l’Humain et de l’Histoire, et les créatrices de cette semaine exceptionnelle ne dérogèrent pas : comme Mounira Chatti avec les femmes de la révolution « du jasmin » en Tunisie, Keltoum Staali avec les enfants martyrs de la guerre civile algérienne. » MARIE VIROLLE - Festival Limoges - Nov 2015

Repost 0
Published by AOUADENE
commenter cet article