Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
3 mars 2008 1 03 /03 /mars /2008 14:04
undefined
undefined

Extraits :

BAGDAD SE MEURT
 
Quand les canons qui tonnent
traversent la vallée
Quand les chars en silence
pénètrent dans la ville
Quand les hommes armés
vêtus des uniformes
aux couleurs étrangères
s’avancent pas à pas
Bagdad se meurt
Quand ma Terre violée
saccagée sacrifiée
sur le Temple sacré
de l’or noir qui s’écoule
c’est ma Patrie qui
s’effrite en lambeaux
Quand mon Pays
celui qui a vu naître
ces poètes maudits
témoins de notre histoire
flambe sous les obus
Quand des pans de quartiers
aux doux noms si célèbres
d’Al andalus ou d’Al mutanabbi
s’écroulent brusquement
Quand les musées se vident
d’une civilisation de richesse
et de gloire
C’est mon Peuple qui se meurt
  
Quand les corps décharnés
de mes frères et sœurs
de voisins méconnus
dans les fosses creusées
s’entremêlent
  Ce sont nos Racines qui se meurent
 
Quand le corps de cet homme
qui fut mon bien-aimé
disparaît dans les geôles
de ceux qui nous occupent
Je suis la Femme
celle qui se meurt
Alors si le silence pèse
sur l’immense planète
pour empêcher l’écho
de ces cris de ces femmes
qui pleurent un enfant
de franchir les frontières
Alors Nous mourrons tous.






Pour commander ce CD cliquez sur le lien suivant : Virtual Label
Repost 0
Published by AOUADENE - dans CD de poésies
commenter cet article