Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 septembre 2013 2 17 /09 /septembre /2013 20:11

Je le voulais tout contre moi

Il me voulait tout seul pour lui

Il me disait que les silences

Suffisaient à sceller notre amour.

Moi je n’entendais que les paroles

Qu’il refusait de prononcer

Moi je n’étais que la sirène

Qui se noyait dans les courants.

Il était le requin blanc sauvage

Qui se vautrait dans les tornades

Que lui-même avait provoquées.

J’aurais aimé que les orages

Qui traversaient nos beaux rivages

Puissent un jour nous engloutir

Dans une étreinte éternelle

Mais il n’aimait que les silences

Et je n’aimais que les palabres

Je ne savais pas que ses silences

Etaient plus forts que les litanies

Que j’attendais malgré tout.

Il restera de ses silences

Un acre goût de jamais dit

Et je verserai  sur ma feuille

Tous les mots qu’il n’aura jamais dits.

Partager cet article

Repost 0
Published by AOUADENE
commenter cet article

commentaires

Ahmed 15/09/2014 23:20

C'est envoûtant!
Je te retrouve toujours égale à toi même telle une Kahina des temps modernes!

AOUADENE 16/09/2014 06:49



Merci , je suis toujours aussi touchée par vos commentaires et sutout la comparaison à la Kahina !