Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 février 2012 5 03 /02 /février /2012 14:21

à … Mahmoud DARWISH

 

 

A ce Violon qui pleure

A ce Luth qui gémit

…….. Je dis :

Le Poète est parti

Nous sommes devenus

Orphelins de la vie,

Il nous a donc laissés

Epuisé de porter

Tous les maux de la Terre,

Effondré de savoir

Que Mère Palestine

Voit ses enfants tomber

Comme des condamnés

Au champ de Liberté.

 

A ce Violon qui pleure

A ce Luth qui gémit

……..  Le Poète a crié :

-  Cessez de me pleurer !

Je ne suis que cet homme

Qui égrenait ses mots

Qui résonnent peut-être

Pour un jour, une vie

Au cœur de tous les miens !

 

J’ai traversé les mers

J’ai traversé les terres

Et franchi les frontières,

Je traverse les Cieux

Qui viennent m’accueillir.

Ils m’ont dit d’une voix

- Mahmoud, que fais-tu là ?

Nous ne t’attendions pas !

J’ai regardé les Gardes,

Les Saints et les Apôtres,

Prophètes, Envoyés,

Messies ou Messagers,

Et répondu soudain :

-J’ai cessé de pleurer

Cette Terre brûlée.

J’aurais voulu entendre

Une dernière fois,

Des rires aux éclats,

Les chansons de la joie.

J’ai traversé Gaza

Et entendu ceux qui

D’Hébron à Ramallah,

Scandaient mon nom :

……   Mahmoud !

Hurlaient à haute voix

Ce cri qui jaillissait

Du fond de leurs entrailles.

 

Et moi j’aurais voulu

Comme en écho, répondre :

- Allons ne pleurez-pas !

Le Poète est un Guide

Peut-être un Messager

Qui ne fait pas l’histoire

Il ne fait que la dire,

La crier, la hurler.

 

A ce Violon qui pleure

A ce Luth qui gémit.

Et tel un vagabond

J’ai transporté nos maux,

Au travers des frontières

Car je sais que mes mots

Eclaireront la Terre.

 

Mes frères, un jour viendra

Où le camp de la Paix

Détruira les frontières,

Fera tomber les murs,

Erigera l’Amour

Et sous une bannière

Réunira nos peuples

Eclairés de Lumière.

 

Dites au Violon qui pleure

Et au Luth qui gémit

De cesser leurs sanglots,

Je ne veux plus de larmes

Je ne veux que l’Espoir

Que se taisent les Armes !

 

 

 

AOUADENE Rénia

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by AOUADENE - dans POESIES
commenter cet article

commentaires